MA PERSONNE 

Je suis né et j'ai grandi au Cameroun jusqu'à l'obtention de mon diplôme d'études secondaires. Nous vivions dans un contexte socio-culturel assez complexe entre les traditions locales et les structures sociales occidentales post-coloniales. D'une part, la vision traditionnelle du monde régissait tous les aspects de notre vie ; d'autre part, nous, à l'église et à l'école, étions également façonnés par une vision du monde exogène qui était très souvent en contradiction avec les traditions locales. Je me souviens particulièrement que nous y avons appris que nos traditions étaient de l'idolâtrie. Le modèle européen chrétien était devenu l'idéal à assimiler.  Dès l'adolescence, j'ai commencé à remettre en question de nombreux dogmes. J'ai eu la chance que mes parents possèdent tous deux leurs bibliothèques respectives d'ouvrages sur la politique mondiale, la religion, la culture, l'histoire, etc. En lisant et en découvrant la culture et l'histoire africaines qui étaient absentes de notre système scolaire, j'ai progressivement acquis une base solide pour débattre de ces questions. Les adolescents comme moi partageaient très rarement cet intérêt. Mes interlocuteurs étaient donc le plus souvent des adultes. Grâce à la diversité des opinions, j'ai acquis la capacité de sortir des sentiers battus et de développer un esprit curieux et critique. Dans notre vision locale du monde, la direction du monde va du haut vers le bas, là où se trouve la source de la vie. Cette orientation représente la principale racine qui oriente ma vie. 

Après avoir obtenu mon diplôme d'études secondaires, j'ai commencé à étudier le droit et les sciences politiques. Cependant, la discipline qui pouvait le plus satisfaire ma curiosité sur le fonctionnement des sociétés était la sociologie. Une faculté qui n'existait pas à l'époque dans notre université. J'ai eu la chance de venir en Allemagne et d'étudier la sociologie jusqu'à l'obtention de mon diplôme. Bien que les circonstances aient été très difficiles, à savoir la langue et l'autofinancement sans bourse, etc., j'ai été très reconnaissant pour la bonne formation académique que j'ai reçue. Grâce à la sociologie, j'ai été en mesure de mieux comprendre les similitudes et les différences entre les sociétés et, en particulier, de regarder les sociétés et les cultures africaines sous un angle nouveau et de renforcer mon autoréflexion. En poursuivant ma passion naissante pour l'exploration en profondeur, j'ai atterri en anthropologie, où j'ai ensuite obtenu mon doctorat. Grâce à l'anthropologie, j'ai découvert des trésors inexploités dans les cultures africaines qui pouvaient être parfaitement appliqués aux défis actuels et futurs de notre monde.

Un jour, alors que je revenais d'un projet de coopération au développement au Cameroun, je me suis dit que ce serait un tel gâchis si mes découvertes restaient uniquement sous forme d'articles et de livres dans les bibliothèques. Comme ma mission sur le terrain consistait à sensibiliser les gens à la nécessité d'exploiter leur potentiel culturel, je me suis senti personnellement concerné. J'ai donc décidé de donner l'exemple en exploitant moi aussi ces ressources.
C'est ainsi qu'a commencé mon parcours particulier vers une profession très fascinante de consultant ethnologique pour l'entrepreneuriat, la coopération au développement et de coach culturel. Depuis lors, je m'appuie sur les ressources culturelles pour proposer des solutions innovantes afin de dynamiser le monde de l'entreprise, le développement professionnel ainsi que le développement personnel. C'est ça ma passion.

Mon interculturalité et plus de 15 ans de recherches anthropologiques et sociologiques dans différentes cultures constituent la principale source de mon expertise. Je puise dans cette mosaïque de connaissances pour développer des solutions innovantes aux défis d'aujourd'hui. 

  • Je propose des conseils en anthropologie aux entreprises qui souhaitent se développer sur le marché africain.
  • Je développe des programmes innovants pour stimuler la diversité et l'inclusion
  • Je fournis des solutions innovantes pour le développement personnel et professionnel, notamment pour les ONG et la société civile. 


 




REFERENCES (sélection)

Siemens Healthcare Diagnostics Products GmbH

New York African Studies Association (NYASA)

Society of European Academies e.V.

Landeszentrale für politische Bildung Rheinland-Pfalz

Haitian-American Catholic Center

German Center for International Migration (CIM)

Fondation Jean-Felicien Gacha

Deutsche Gesellschaft für International Zusammenarbeit (GIZ)

Association pour Promotion des Actions de Développement Endogènes (APADER)

Réseau des Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale (REDHAC)

Chamber of Commerce and Industry (IHK)

Vollmar-Akademie

Fridjof-Nansen-Akademie

Lebenshilfe Landesverband Hessen: Fachschule für Sozialwesen 



 
 
 
E-Mail
Anruf
LinkedIn